20150706_095115

L’Institut  français en Hongrie et l’Association hongroise des enseignants de français (AHEF) ont organisé cet été, en partenariat avec l’université ELTE et le Centre Interuniversitaire d’Etudes Françaises (CIEF), la quatrième édition de leur université d’été lancée en 2012. Cette session, qui s’est tenue du 6 au 10 juillet 2015, a conservé la dimension régionale impulsée en 2014 avec l’accueil de représentants et d’enseignants de français langue étrangère (FLE) et de Disciplines non linguistiques (DNL) des pays Visegrad.

Les associations de professeurs de français, le secteur universitaire et la Francophonie à l’honneur

20150706_101108La première journée de l’université d’été, le lundi 6 juillet, a été consacrée à des échanges autour des nouveaux dispositifs pédagogiques pour innover dans l’enseignement d’aujourd’hui et de demain, notamment via les outils technologiques et numériques.

Cette journée a débuté par une séance plénière en présence d’experts français. M. Bernard Cerquiglini, recteur de l’AUF, invité d’honneur de cette première journée, a ouvert cette Université d’été par une présentation sur le thème Francophonie et francophonies, rappelant ainsi l’importance des variétés du français et de l’engagement de tous pour la défense d’une Francophonie de la diversité et de la pluralité. La Francophonie a été mise à l’honneur tout au long de la semaine avec un atelier de 6h consacré à ce sujet.

20150706_110926Ensuite, la table ronde des représentations des associations de professeurs de français des pays Visegrad a permis de rappeler l’importance de l’engagement de ces structures dans la zone Visegrad pour la promotion de la langue et de la culture françaises.


20150706_120004M. Emmanuel Fraisse
, de l’Université Paris 3, a clôturé cette matinée par une conférence sur les enjeux et défis de l’enseignement de la langue et de la littérature française à l’heure de la mondialisation.
Cette journée d’ouverture s’est poursuivie l’après-midi par 8 tables rondes autour desquelles les enseignants ont pu présenter, mutualiser et discuter des différentes initiatives en matière éducative. La centaine de participants a ainsi pu débattre de diverses thématiques comme la classe inversée, l’intégration des Moocs, les outils numériques, l’éducation à la tolérance, l’interculturel, la formation initiale et continue ou encore la place de la langue maternelle en classe.20150706_140110

Le soir, tous les participants ont été reçus à la Résidence de France pour l’ouverture officielle, en présence de S.E. M. Roland Galharague, ambassadeur de France, et de M. Levente Magyar, commissaire aux affaires francophones.

ouverture UdE2015

L’ innovation pédagogique au cœur du programme

L’Université d’été de Budapest est maintenant un rendez-vous bien connu des professeurs de français et de disciplines en français en Hongrie. Actualisation de compétences et découverte des techniques pédagogiques les plus actuelles étaient au programme, pour traiter de problématiques réelles pour les enseignants du XXIème siècle comme les TICE, la pédagogie inversée, mais aussi répondre aux besoins des enseignants de la région : préparation des élèves au baccalauréat, enseignement de la civilisation, accompagnement et complément des manuels scolaires utilisés. Des rencontres entre collègues de divers horizons et échanges avec des experts reconnus ont été aussi organisés pour que chacun puisse trouver une réponse adaptée aux défis de l’enseignement au quotidien. Par ailleurs, cette semaine de formation, accréditée par le gouvernement hongrois, permet aux enseignants d’obtenir des crédits de formation continue.

Une formation intense de 40h pour répondre à tous les besoins

Chaque année, le programme de l’université d’été s’enrichit et se renouvelle, mais il s’élabore aussi dans une optique de progression, pour les stagiaires qui reviennent d’une année sur l’autre. Chaque journée était composée d’une matinée de cours sur des thématiques variées : Enseigner le français à un jeune public ; animer la classe et pédagogie de projet ; enseigner la civilisation ; TICE et conception de matériel pédagogique ; progression et manuels scolaires.IMG_6938

L’après-midi, deux ateliers à visée plus pratique étaient proposés. De nombreux domaines étaient abordés : analyse de la France d’aujourd’hui ; enseigner la Francophonie et la civilisation ; élaborer une progression à partir d’un manuel ; TV5Monde, Franciaoktatás et l’audiovisuel en classe ; la synthèse et le compte rendu ; la littérature contemporaine francophone en classe de FLE, techniques d’animation en classe de FLE ; exploiter les chansons en classe de FLE, initiation au tableau numérique interactif (TNI/TBI), de la tâche scolaire au roman épistolaire ; évoluer en contexte francophone : études supérieures, stages et emploi ; pratiques théâtrales en classe de langue : stimuler la production orale ; construire un cours sur tableau numérique interactif (TNI/TBI) et l’utiliser en classe ; découvrir une langue inconnue ou encore argumenter pour convaincre.

Les participants ont également pu assister à 6 conférences autour de différents thèmes liés aux cultures francophones et à la promotion du français : COP21, montage de projets européens, Argot et gastronomie, études supérieures en France, les écrivains voyageurs, Style direct, indirect et indirect libre dans Soumission de Michel Houellebecq. En fin de journée, des activités culturelles étaient proposées : cinéma, soirée de clôture, etc.

Rendez-vous en 2016 !

Cette formation a rencontré un grand  succès et a répondu à une réelle attente. Les représentants des associations des pays Visegrad ont rappelé toute l’importance de cette semaine organisée à l’échelle régionale. La richesse des échanges et la collaboration fructueuse des pays voisins laissent espérer la tenue d’une 5ème édition en juillet 2016.

Plus d’informations sur l’édition 2015.

By |2018-11-28T09:36:44+00:00juillet 15th, 2015|Actus|0 Comments

About the Author: